“Luno-sensible”? “Êtes-vous bien luné”?

Depuis la nuit des temps la Lune fascine l’humanité.

Symboliquement la lune incarne  la fécondité, l’humide, le subconscient, l’imagination, le féminin… Dans de nombreuses cultures elle est majoritairement considérée  comme féminine ‘yin’ par rapport au soleil masculin ‘yang’. Au contraire dans certains pays orientaux (Arabie, Éthiopie…) avec des peuples de nomades et de caravaniers,  la lune est de sexe masculin car c’est la nuit qui est propice au voyage et le soleil, de nature féminine, favorable au repos.  

La lune est également  symbole des rythmes biologiques car elle croît, décroît et disparaît.

Une mise en lumière “Essences-Ciel”

Heureusement que le soleil et la lune ont ce rendez-vous lumineux “Essences-Ciel” pour la bonne marche de la vie! En effet la lune n’émet pas de lumière propre! Elle est un magnifique “astre-miroir” qui reflète justement la lumière du soleil.

Ainsi ces changements d’apparences varient suivant leurs  positions à tous deux. La lune évolue donc chaque nuit et chaque phase du cycle lunaire dure une semaine. Le cycle lunaire correspond à la période durant laquelle la lune tourne autour de la terre. Cette période dure en moyenne 29 jours et demi (ce qui n’est pas sans amener un parallèle avec le cycle périodique féminin)… 

Le terme de lune gibbeuse vient de son apparence bosselée.


La Pleine Lune est donc la période où elle apparaît la plus brillante depuis la Terre.

Lors de cette phase, presque toute la surface lunaire est éclairée par le Soleil.

Et la lune côté scientifique ?

La lune influence-t-elle notre sommeil ? Pour de nombreuses personnes, il ne fait aucun doute que le cycle lunaire a un impact sur leur sommeil.

Entre 2000 et 2003, des scientifiques de l’Université de Bâle ont mené une étude sur des volontaires dormant dans des espaces clos et hors d’atteinte des rayons lunaires.  Globalement, leur sommeil était écourté de 20 minutes, tandis que la qualité avait été jugée moins bonne de 15 % par les participants qui ne savaient pas que leurs données seraient réutilisées pour faire le parallèle avec l’influence de la Pleine Lune.

L’analyse détaillée des ondes cérébrales nocturnes a révélé que le sommeil profond, mis en avant par des tracés caractéristiques via l’encéphalogramme, avait été raccourci de 30 % lorsque la Lune illuminait le ciel. La Pleine Lune aurait ainsi de réels effets sur notre corps, dont une diminution de 30% du sommeil profond…

Des dosages sanguins ont été réalisés en parallèle des enregistrements nocturnes et ont aussi révélé que le cycle lunaire influence la production d’une hormone fondamentale pour la régulation du sommeil: la mélatonine!

Le plus drôle dans cette étude, c’est qu’ils ont décidé de la mener à bien en prenant un verre ensemble lors d’une nuit de Pleine Lune… ! 


Pleine Lune : une bonne période pour se hausser vibratoirement ?

Tout vibre, tout vit dans la magnifique Organisation Cosmique.

Et ce frémissement vibrant nous touche le corps, le cœur et l’âme au travers des luminaires.  De la paix du cœur à la “reliaison” vers l’esprit : la lune symbolise le renouvellement. Elle est l’eau par rapport au feu solaire.

 Elle a de tous temps été célébrée au travers de différentes cultures et cultes. Associée, en tant que symbole cosmique, à de nombreuses Déesses : Isis, Ishtar, Artémis ou Diane, Hécate…

Boire de l’eau de Pleine Lune pour faire vibrer nos cellules… ?

Notre organisme est composé d’environ 80 % d’eau. Il peut être intéressant  d’associer une période de “nettoyage du corps” à cette phase de “grande lumière” et de boire de l’eau de Pleine Lune qui nous apporte une mise en lumière magnétique… La lumière solaire reflétée par la lune aurait pour vertus d’influer favorablement sur le fonctionnement de notre système endocrinien.

3 nuits de “mise en bouteille “:

Les effets de la Pleine Lune se font sentir sur plusieurs jours: veille de pleine lune, jour de Pleine Lune et lendemain. Prendre une bouteille en verre non teinté, y mettre de l’eau pure, puis la placer à l’extérieur durant chacune de ces 3 nuits pour  la laisser se dynamiser des rayons lunaires. Ensuite nous pouvons récupérer au matin cette eau “alchimiée” et en boire tout au long de la journée durant cette période. De quoi potentiellement “bien-être dans la lune”!

Côté cheveux ?

La Pleine Lune, par sa force gravitationnelle, ferait circuler plus rapidement les fluides corporels en augmentant par vasodilatation le calibre des vaisseaux sanguins…donc capillaire également! Aussi, pour avoir des cheveux vigoureux peut-être est-il adapté de les couper à la pleine lune et/ou à la pleine lune croissante ?

Observer ses cycles et faire les liens pour “être bien luné”

Moduler les fonctions biologiques selon le cycle lunaire aurait pu avoir son importance dans des temps reculés. Il existe de nombreuses croyances par rapport aux effets des phases de la lune que ce soit la Pleine Lune ou la Nouvelle Lune. En effet la nouvelle lune (aussi appelée Lune Noire) agirait, sur certaines personnes, au niveau du comportement : fragiliserait leur humeur, les rendrait plus angoissées, plus nerveuses, et ce, sans raison particulière (peut-être par sa présence non visible au ciel  jouerait-elle sur certaines de nos émotions refoulées ?) Aussi, comme lors de la Pleine Lune, certaines personnes peuvent avoir des difficultés à s’endormir durant la Nouvelle Lune.

Aussi, au moment de la nouvelle lune, si nous nous sentons sujet à la fatigue, l’anxiété et/ou la nervosité, pensons à aménager notre emploi du temps pour nous offrir plus de moments de détente durant cette période.

Une touche olfactive de calme : l’huile essentielle de lavande vraie (ou fine) est apaisante, relaxante et antistress. Elle favorise l’endormissement. Alors une ‘lavande de lune’ peut-être?

La fin de l’année est  comme la fin du jour, un cycle de temps se termine, se clôt. Le solstice d’hiver ( jour le plus court de l’année et nuit la plus longue) aura lieu le 21 décembre tandis que la dernière Pleine Lune de l’année aura lieu le lendemain, soit le  22 décembre 2018.

 Effectivement nous ne sommes pas tous égaux psychiquement et physiquement face à la Lune… cependant l’influences des ondes de la Pleine Lune peut être comparée à celles des ondes électromagnétiques générées par le wifi, des antennes relais, des appareils électriques. Aussi comme nous baignerons tous dans ses bonnes ondes naturelles sur la période de Noël, pensons à lever la tête pour contempler Dame Lune et ‘rayonner de joie’!

Illustration de Christine PINAUD (Site pro: www.viedanslebonsens.com)

CONT’Acteur©  “Fée d’Air&Plus ” de lune en tête…

Pour nous, francophones, dans l’hémisphère nord, voici un moyen mnémotechnique simple permettant de retenir les différentes phases : tracer un trait imaginaire joignant les deux cornes de la lune, si nous voyons un “p” minuscule  c’est premier quartier, la lune  va vers la pleine lune ; si nous voyons un “d ” minuscule, c’est dernier quartier.

Pour découverte: un lien vers un calendrier lunaire pour vous inviter à repérer les phases de la Lune sur 2019.

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=11&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwiGh-OLmKLfAhWCzoUKHfM_D_sQFjAKegQICxAB&url=https%3A%2F%2Fwww.calendrier-365.fr%2Flune%2Fphases-de-la-lune.html&usg=AOvVaw2f9hf8V-cKPxKj6ykjYfxY

Je vous dis à bientôt et vous souhaite

une ‘Vie dans le bon sens’… de la Lune !