Solstice d’Hiver : période de lumière

Ici et maintenant, au soir du 21 décembre 2018…  merveilleuse nouvelle : nous sommes au passage du Solstice d’Hiver!

Donc la lumière va augmenter et  les jours rallonger graduellement! 

Chaque passage de saison a une ‘Porte’qui nous permet de ‘traverser le temps’: équinoxe  au printemps et en automne; solstice en été et en hiver. 

Dans l’hémisphère nord, le solstice d’hiver correspond à la nuit la plus longue (21 ou 22 décembre). Dans l’hémisphère sud, le solstice d’hiver a lieu le 21 ou 22 juin (les saisons sont inversées).  Solstices et équinoxes sont des dates qui ont un sens profond si nous voulons bien y prêter attention autrement…

 Autour de la symbolique du Solstice d’Hiver

Le Solstice d’Hiver, notamment pour les cultures celtes, germaniques, romaines, symbolise le renouveau, la renaissance, le retour de la lumière. Les jours grandissent et la lumière revient.

Dans l’antiquité romaine (au IVe siècle) avaient lieu les Saturnales en cette période. Cette grande fête d’origine agricole était en l’honneur de “Sol Invictus” (en français, “le Soleil invaincu”). Durant ces sept jours festifs, l’on s’offrait des présents, sans distinctions sociales, tandis que la maison était décorée avec des végétaux qui restent verts toute l’année.

En date du 25 décembre, les Chrétiens honorent la Lumière Céleste en la naissance de Jésus-Christ.

Pour les Celtes, le solstice symbolisait la renaissance. En Irlande, comme à New grange (vers 3.200 avant J.-C.), des tombeaux de souverains  étaient édifiés de telle façon que l’entrée et la chambre funéraire, au centre de l’édifice, étaient illuminées uniquement en période de solstice, au lever du Soleil…


La  symbolique de la Lumière s’incarne au travers du feu, donc des bougies (cire) qui nous éclairent: flammes chaleureuses de nos tablées.

 La bûche dans l’âtre: un symbole fort de solidarité apportant chaleur et lumière. Cette bûche nous la partageons aussi dans le plaisir de  l’assiette! 

En fait… avec les Fêtes nous mangeons de la lumière! Alors bon appétit!

Arbre de vie (?)

Les arbres à feuillage persistant (tels que sapins, pins, houx, ifs, gui…) ont à ce titre une place particulière dans la décoration et les pratiques autour du Solstice d’Hiver. Cette végétation qui demeure vivace (alors même que les autres végétaux perdent leurs feuilles) est symbole d’Espoir. En effet, la vie résiste au cœur de l’hiver. 

En France, le premier sapin de Noël décoré fut celui de Versailles, en 1738, voulu par l’épouse de Louis XV. Ce n’est qu’à partir des années 1960 que le phénomène prendra de l’ampleur et s’installera dans presque toutes les maisons occidentales.

Le sapin de Noël symbolise traditionnellement l’Arbre de la vie du Paradis dont les pommes deviendront les boules de Noël tellement décoratives .

En ces temps de nécessaires changements dans notre mode de consommation…

Néanmoins, le respect dû à la vie de la Nature peut nous porter à observer qu’il n’est pas juste de les couper pour le simple plaisir de décorer nos intérieurs.  

Malheureusement les résineux en pot ne survivent pas, en général, à plusieurs semaines dans un environnement chauffé en intérieur. Ce qui est toujours très favorable est de prendre ce que la Nature nous donne par elle-même : une belle branche tombée peut être un très beau support à verdir de guirlande pour symboliser l’Espoir et ‘laisser la vie’ au feuillu.

Un substitut fait de bois ou de pommes de pins (feuilles de houx en feutre pour la table, sapin en carton etc…) que vous pouvez fabriquer ou acheter, peut être une très belle alternative (ainsi qu’un temps convivial créatif à partager avec les enfants). 

Et… si vous avez déjà fait une décoration avec un sapin acheté: alors peut-être aurez vous envie, dès cette année, de prendre la décision que ce soit le dernier (et de bien chérir l’ambiance à ses coté) !

Prélever des éléments végétaux sur les plantes vives doit se faire avec parcimonie et en conscience. Les plantes sont vivantes et sensibles pensons à  leur adresser des remerciements sincères lorsque nous les cueillons, même pour une branche…

‘Essence’ de la fête 

À l’extérieur tout semble morne, mort, puisque le vert aux feuilles n’est plus et toutes les couleurs ont disparues. Alors que la nature, en apparence, est au déclin: enclose en la terre, le ‘Feu-d’Or’, la Vie-sève enroulée sur elle-même palpite et pulse en dedans. Vie qui rougeoie dans le profond des entrailles sombres…Ce sont aussi ces ‘Forces de vie’ contenues dans ‘la Terre en secret’ que nous partageons au travers de ces temps festifs et de chaleurs conviviales!

L’être humain au travers des cycles du temps est interpellé de la terre au cosmos. Le Solstice est une Porte  symbolisant la “Vie-mort-vie” qui permet de passer de l’ombre à la lumière: du vide-plein de l’hiver à la renaissance du printemps ! 

Force de vie spirituelle sous forme de ‘Graine de Lumière’!Ainsi l’expression ‘soleil invaincu’ peut s’entendre sur trois plans : esprit, âme et corps.

La “Victoire de la lumière” en cadeau pour soi…

La période du Solstice d’Hiver est propice pour un travail d’introspection. En effet à l’exemple du dépouillement de la nature: accepter de se dépouiller aussi. Méditer sur l’essentiel en soi et autour de soi. Effectuer un bilan sur les forces de valeurs que nous souhaitons émaner au travers de nos pensées, paroles et actions pour être le plus constructif  possible!

 Alors bon passage, d’un sage pas, où sage est celui qui se recueille pour trouver la lumière du cœur.


Illustration de Christine PINAUD (Site pro: www.viedanslebonsens.com)

CONT’Acteur©  Fée d’Air & Plus d’amour! 

La Pleine Lune  inonde également  le Solstice d’Hiver de ses bonnes vibrations ! Ainsi se clôt l’année par l’invitation des ‘Lumières’ qui poussent pour que celle à venir soit plus lumineuse…  

 (Photo partage du halo de la Pleine Lune  22/12/2018)

Alors je vous souhaite un très bénéfique Solstice d’hiver !

 

 

J’aurai plaisir à vous retrouver l’année prochaine pour une Vie dans le bon sens! 

Belles Fêtes toutes de Lumière (s) à vous !